3 conseils pour embaucher un traducteur

Dans cet article, vous allez découvrir des conseils que chaque client devrait connaître sur l’embauche d’un traducteur ou d’une agence de traduction. Le but est d’améliorer les relations entre l’employeur et les employés – ou du moins, d’épargner aux traducteurs professionnels de devoir passer cinq appels téléphoniques pour obtenir les informations de base nécessaire pour commencer un travail de traduction.

Première étape: Organisation

Lorsque vous embauchez un traducteur, assurez-vous que tout est organisé et prêt à être envoyé avant de décrocher le téléphone ou de cliquer sur ENVOYER. Plus les traducteurs devront travailler dur pour compiler les éléments de base dont ils ont besoin, moins ils seront en mesure d’accommoder l’ emploi du temps serré du client ou même de commencer le travail correctement.

Aidez votre traducteur en rassemblant les documents sources, tout matériel auxiliaire utilisé pour le contexte, les spécifications du travail, l’information cible, y compris le but de la traduction, et littéralement tout ce qui pourrait même être utile à distance. Pour un service de transcript en français, envoyez bien les fichiers audios ou vidéos originaux.

Deuxième étape: Mémoire de traduction

Si vous n’avez aucune idée de ce que c’est, examinez en détails cet aspect de la traduction, surtout si vous allez faire beaucoup de travail de traduction à l’avenir.

Une mémoire de traduction est une base de données linguistique qui enregistre votre traduction au fur et à mesure de votre travail pour une réutilisation ultérieure.

Chaque traducteur qui en vaut la peine s’attend à utiliser des mémoires de traduction et vous obtiendrez de la résistance et même du rejet des traducteurs engagés si vous ne pouvez pas l’offrir, si le travail est vaste et complexe. De plus, cela vaut la peine d’investir si vous devez continuer à faire de la traduction et de la localisation.

Troisième étape: Soyez raisonnable

Oui, vous avez besoin de tout pour hier et vous n’aviez aucune idée du coût des travaux de traduction. Il se peut que vous trouviez des traducteurs disposés à travailler pour des tarifs bas et des délais serrés, mais vous n’obtiendrez pas le meilleur travail de cette façon. Si vous suivez l’étape 1 et que vous vous organisez, vos échéances et votre budget devraient être à la hauteur – et si vous laissez une certaine souplesse dans votre budget, vous serez prêt à faire face aux problèmes et aux complications qui surviennent, sans compter que vous serez en mesure de vous permettre un délai d’exécution plus rapide à un taux plus élevé, ce qui est habituellement votre meilleure chance.

Traducteurs et clients sont tous dans le même bateau. L’objectif état d’avoir une traduction de grande qualité dans les délais impartis. Pour atteindre cet objectif, il est logique d’ouvrir les lignes de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.