Imprimantes 3D: la nouvelle révolution high-tech

Vous pouvez utiliser l’imprimante 3D avec des services d’impression en ligne ou en magasin, soit directement chez vous, avec les modèles les plus abordables.

L’imprimante 3D est-elle une imprimante laser ?

En réalité, une imprimante 3D est comme une imprimante classique. La seule différence est, qu’à la différence de l’imprimante laser, elle imprime des objets en trois dimensions. Pour ce faire, elle utilise diverses matières premières et a recours à différents procédés. Les procédés peuvent être classés en trois grands groupes : le dépôt de matière, la solidification par la lumière ainsi que l’agglomération par collage.

Il faut savoir que la plupart des imprimantes 3D personnelles fonctionnent sur le principe du dépôt de matière. Cette technique se repose sur le fait de déposer couche par couche un filament de matière thermoplastique. Celui-ci est fondu à 200°C, en moyenne. C’est en se superposant qu’il donne vie et forme à l’objet. La tête d’impression se déplace en fonction de coordonnées X, Y et Z, qui sont la longueur, la largeur et la hauteur. Elles sont transmises par un fichier 3D lié au modèle 3D de l’objet à imprimer. L’impression 3D utilise de nouveaux filaments composites basés sur du métal tel que le cuivre, le bronze.

Ce dont vous avez besoin pour l’impression 3D

Quel que soit le procédé employé, vous aurez besoin d’une imprimante 3D, de consommable comme le filament ou la poudre, d’un fichier 3D, d’un logiciel de slicing pour trancher le fichier et fournir des indications à l’imprimante et d’un ordinateur. L’exportation des fichiers vers l’imprimante peut s’effectuer par câble USB, Wi-Fi ou carte SD.

Plusieurs sont les domaines d’activités concernés par cette impression utilisant autre que l’imprimante laser. Elle est utilisée dans l’architecture, pour la fabrication des maquettes si elle assure un gain de temps, de la précision et de la solidité. Vient le design, pour réaliser le prototypage, afin tester rapidement les idées conçues. L’impression 3D a aussi sa place dans le cinéma pour la fabrication d’accessoires, costumes, décors. La bijouterie y trouve également une utilité via l’utilisation massive du procédé pour sa grande finesse de détail. Les bijoutiers l’utilisent pour faire de la reproduction en petites séries, la personnalisation et la réalisation de modèles uniques. La santé n’est pas en reste pour l’utiliser dans les moulages dentaires, les prothèses et les implants d’organes. La recherche scientifique en a besoin pour la fabrication d’outils sur mesure, pour réduire les coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *