Marrakech, une histoire quasi millénaire

En l’espace de quelques années, Marrakech s’est imposée comme une destination touristique incontournable pour les personnes souhaitant découvrir une autre culture et se dépayser.

Son climat chaud et sec permet, notamment en hiver, de se transporter en quelques heures de vol d’un aéroport français dans une ville où les T-shirt remplaceront avec bonheur les doudounes en journée.

Un peu d’histoire

L’un de ses attraits réside dans son histoire marquée par la succession de cinq dynasties.

Fondée en 1070 par le souverain Almoravide Youssef Ben Tachfine, la ville de Marrakech a connue gloire et déchéance.

Située au pied du Haut Atlas et aux portes du désert, Marrakech joui d’une situation stratégique qui attira berbères, arabes, nomades et montagnards.

On doit à cette dynastie la mosquée Ben Youssef, le palais Ali Ben Youssef, les ruines de la Casbah d’Abou Baker, la porte de Bab Aylane et surtout sa splendide palmeraie témoignent toujours de la sagesse des souverains Almoravide.

Sous le règne des souverains Almohades (1147-1269), l’héritage Almoravide a été sublimé afin de complètement rénover Marrakech et lui insuffler une prospérité nouvelle.

Le sultan Abdelmoumen Al Mouahidi commande la construction de la mosquée de la Koutoubia. Son petit-fils Yacoub El Mansour y fera ajouter son célèbre minaret haut de 77m qui est depuis devenu le symbole de la ville. Après sa conquête par les Mérinides en 1269, Marrakech connut un déclin de plus de 2 siècles.

La renaissance de la ville est le fait des souverains de la dynastie de Saâdiens (1510-1659). Sous leur règne, Marrakech fut le centre d’une explosion artistique d’un extrême raffinement dont l’héritage le mieux préservé sont les tombeaux Saâdiens et certaines fontaines de la Médina.

Le prestige de Marrakech fut définitivement assis lors de l’arrivée au pouvoir des Alaouites et du Roi My Hassan 1er en 1879. Il entreprit la restauration des murailles de la ville et de la Kasbah, ordonna la construction de nouveaux bâtiments et mosquées.

A propos de l’auteur :
Pierre-Marie Coupry est rédacteur en chef de www.marrakech-cityguide.com, le guide indépendant deMarrakech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.