Un voyage cosmique et spirituel

L’Évangile selon Aaron est le deuxième volume de Quadrant A., histoires de l’univers connu de Tanya Biondi. Le premier volume nous contait l’histoire de Nausikaa, une jeune fille enlevée par des extraterrestres, les Anosiens. Au cours de son aventure, elle rencontrera l’amour mais aussi la douleur de laisser derrière elle sa vie d’avant au cours d’un fantastique voyage spirituel.

L’Évangile selon Aaron

Dans ce second tome, nous retrouvons Jussi, le chef ingénieur du Blustardusk, le plus gros vaisseau spatial du peuple anusien. Suite à un événement dramatique qui surgit dans sa vie personnelle, Jussi part sur Terre en quête de réponses et rencontre Emma, une femme énergique pleine de détermination qui va bouleverser ses convictions et lui permettre, au terme d’un parcours douloureux, de revenir vers le chemin de la vie.

Voyage spirituel

Le livre est emprunt de spiritualité mais ce n’est pas un livre sur la religion. C’est plutôt un voyage à travers les pensées et les questionnements de ses personnages. L’idée du roman est née lorsque l’auteur s’est demandée comment les gens qui n’ont pas la foi pouvaient trouver les ressources spirituelles pour survivre à une tragédie comme la perte d’un être cher. Elle a donc placé ses personnages dans un monde futuriste où la foi n’existe plus depuis longtemps et a imaginé le parcours qu’ils devraient accomplir afin de retrouver une certaine forme de spiritualité.

Tanya Biondi décrit son livre comme « une sorte de conversation avec moi-même, où je me glisse dans la peau du croyant autant que du sceptique, car en effet cela représente ma relation avec la foi, que je n’ai pas réussi à régler avec ce voyage ».

À la découverte de soi

Le roman navigue entre narration fantastique et quête du vrai sens de la foi. La science-fiction n’est finalement qu’un prétexte pour partir à la quête de nouveaux horizons, intérieurs ceux-là.

L’auteur espère que beaucoup de gens se retrouveront dans cet ouvrage, retrouveront leurs propres questionnements par rapport à la religion et la spiritualité. Au-delà de l’histoire de Jussi, c’est à un véritable voyage intérieur à la découverte de sa propre foi personnelle que nous convie l’auteur, qui s’est beaucoup inspiré de l’Evangile et de son message, en le replaçant dans un contexte différent, loin des références à Dieu.

En somme, L’Évangile selon Aaron est « un hymne à la vie et à l’espoir ». Malgré le parcours difficile et torturé de ses personnages, il montre que chacun peut trouver une réponse spirituelle à ses questionnements. Il suffit juste d’aller au bout du chemin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.