8 choses à faire à Innsbruck

Innsbruck en Autriche est une destination de ski populaire en Europe. Avec des stations au-delà de 3000m, il y a toujours beaucoup de neige jusqu’à Pâques.  Mais la ville offre aussi beaucoup à découvrir en dehors des pistes, ce qui fait d’Innsbruck une destination attrayante toute l’année.

1- Vieille ville

La vieille ville pittoresque d’Innsbruck révèle la richesse médiévale du Tyrol, situé sur les routes de l’Allemagne et de l’Italie. La place centrale est marquée par un magnifique bâtiment couvert d’or et flanqué d’autres bâtiments ornés de plâtres et de peintures riches et ornés. Les couleurs sont vives et les rues pavées grouillent de vie alors que les touristes et la population locale se mêlent, bavardent, sirotent du café et mangent du gâteau.

2 – Fonderie Grassmayr Bell

L’une des nombreuses curiosités d’Innsbruck est la fonderie Grassmayr Bell Foundry, fondée en 1599 et dirigée par la même famille depuis. C’est l’une des dernières fonderies d’Europe. Il y a un petit musée qui explique comment les cloches sont fabriquées, et une collection de tout ce que les Grassmayrs fabriquent, des cloches d’église aux cloches orchestrales en passant par les cloches de vache.

3- Téléphérique Nordkette

Un funiculaire et un téléphérique vous emmènent directement du centre d’Innsbruck au sommet de la Nordkette, l’un des plus hauts sommets surplombant la ville. Ce point de vue magnifique ne se limite pas à Innsbruck, mais s’étend dans l’autre sens à travers les Alpes.

4- Manger la Sachertorte

Techniquement, la Sachertorte a été inventée à Vienne. Mais le Café Sache a un café jumeau à Innsbruck et c’est l’endroit préféré des amateurs de chocolat. Ce gâteau au chocolat riche et dense se marie parfaitement avec un espresso ou un verre de schnaps, et si vous êtes fatigué après une journée de visite touristique ou de ski, c’est le remontant idéal.

5- Tirol Panorama

Le “Tirol Panorama” est l’une des plus grandes œuvres d’art au monde. Commémorant la bataille de 1908 entre les troupes napoléoniennes et les rebelles tyroliens, le tableau couvre 1 000 mètres carrés et est exposé en rond dans un musée spécialement construit à cet effet. Inévitablement, la guerre est le principal objet du tableau, mais l’artiste est attentif aux détails du paysage et des monuments locaux, ainsi qu’aux costumes des différentes forces rebelles. Vous pouvez combiner le Tirol panorama avec le Musée Kaiserjäger (Musée de l’infanterie impériale tyrolienne), car les deux sont reliés par un passage souterrain.

6 – Château d’Ambras

Le château d’Ambras a été construit par Ferdinand II comme lieu d’hébergement avec sa femme roturière, qui n’avait pas le droit d’habiter dans le palais. Cette propriété glorieuse possède de vastes jardins. Les points culminants sont la salle espagnole ornée, la cour peinte, et la Chambre des Arts et Curiosités, sans doute le premier musée conservé en Europe.

7 – Bières artisanales à Tribaun

Il n’y a rien de mieux que de boire de la bière dans une ville alpine. Tribaun est caché dans un vaste sous-sol de la vieille ville, et il y a environ 20 bières pression en permanence. Nombreuses d’entre elles sont brassées localement. Le bar attire une foule jeune et branchée de l’université ainsi que des visiteurs avertis. Son atmosphère décontractée, ses prix raisonnables et ses pizzas au bois faites maison en font un endroit idéal pour passer une soirée.

8 – Palais impérial de Hofburg

Innsbruck a été fortifiée dans les années 1300, et ces premières fortifications sont devenues un palais d’abord pour les rois du Tyrol, puis pour les empereurs habsbourgeois. Les appartements impériaux sont ouverts au public et en parfait état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.