Comprendre la démarche HQE

La haute qualité environnementale (HQE) repose sur quatre objectifs généraux :

  1. Objectif d’éco-construction
  2. L’objectif d’éco-gestion
  3. Objectif confort
  4. Objectif santé

Les deux premiers concernent l’impact que le bâtiment peut avoir sur l’environnement, au niveau mondial, régional ou local. Les deux derniers concernent les conditions environnementales offertes à l’utilisateur ou à l’habitant, à l’intérieur du bâtiment.

Qu’est-ce que HQE ?

Depuis plus de 20 ans, le mouvement HQE oriente l’attention des acteurs vers :

  • Les enjeux du développement durable appliqués aux bâtiments et à l’aménagement local.
  • Les objectifs qui permettront de créer un cadre de vie durable.

Ce mouvement mondial regroupe plusieurs milliers d’acteurs :

  • Architectes et ingénieurs
  • Promoteurs et investisseurs immobiliers
  • Utilisateurs de biens immobiliers
  • Institutions et autorités locales

Il accompagne et guide tous les acteurs du projet en apportant une expertise en qualité environnementale reconnue mondialement.

Le Mouvement HQE s’appuie sur des compétences interpersonnelles (ou individuelles) fondées sur le professionnalisme et la recherche du progrès.

La certification HQE innove et se distingue par son approche spécifique . Elle poursuit des objectifs de performance durable en accordant une importance substantielle à l’analyse du cycle de vie à l’échelle du bâtiment et aux impacts d’un projet sur la santé, le confort personnel et l’environnement intérieur.

Pour mieux comprendre la démarche HQE, vous pouvez suivre une formation hqe.

Introduction à la certification HQE

S’appuyant sur une expertise largement reconnue, la certification HQE est la meilleure solution pour obtenir une reconnaissance objective et crédible sur :

  • les meilleures pratiques en matière de construction et d’exploitation durables des bâtiments.
  • les aménagements locaux durables et de qualité.

La certification HQE couvre l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment (construction, rénovation et exploitation) : bâtiments non résidentiels, bâtiments résidentiels et maisons individuelles ainsi que l’aménagement et le développement urbain.

Elle apporte une valeur ajoutée aux projets certifiés grâce à :

  • Des schémas techniques qui couvrent toutes les catégories de bâtiments non résidentiels (logistique, commerces, hôtels, etc.).
  • La possibilité de délivrer des certificats dans le monde entier en combinant des critères génériques, des critères spécifiques et des indicateurs communs, permettant ainsi de comparer tous les actifs.
  • Une certification complète par une tierce partie, qui est le moyen le plus fiable de faire reconnaître la haute qualité d’un projet.

CARACTÉRISTIQUES DE L’HQE

Approche globale

La certification HQE est une démarche globale et multicritères qui rassemble toutes les parties prenantes d’un projet.

Elle met en avant l’efficacité énergétique, le respect de l’environnement, la santé et le confort des occupants.

Elle s’efforce donc d’améliorer l’environnement bâti en :

  • Évaluant l’impact du bâtiment sur le milieu environnant et sur la santé et le confort des utilisateurs ;
  • Prenant des mesures appropriées pour réduire l’impact du bâtiment.

La certification HQE™ repose sur trois principes :

  • Les maîtres d’ouvrage fixent eux-mêmes leurs objectifs.
  • Aucune solution architecturale ou technique n’est imposée et l’équipe de projet fait ses propres choix pour les adapter à la situation du moment.
  • L’accompagnement de la maîtrise d’ouvrage permet à tous les acteurs du projet de s’impliquer et d’atteindre les objectifs fixés.

Expertise technique

La certification HQE a été conçue et créée par des professionnels reconnus dont l’expertise spécialisée a été largement éprouvée.

Elle s’appuie sur des bases scientifiques et techniques solides.

Elle est le fruit d’un long processus de concertation avec les acteurs de la construction et les professionnels de l’immobilier.

Elle a bénéficié de plus de 20 ans d’expérience pratique au quotidien.

Performance

La certification HQE donne la priorité à la performance.

Elle évalue la performance d’un bâtiment ou d’un schéma d’aménagement urbain au regard de ses caractéristiques clés :

  • Environnement et énergie.
  • Santé et confort.

Le processus d’évaluation est basé sur une nouvelle méthode compatible avec les indicateurs internationaux tels que la Sustainable Building Alliance, CEN TC 350, etc.

Adaptabilité

Pour être certifié, un projet doit répondre aux exigences de base, comme le respect des réglementations locales, s’il en existe (accessibilité, normes sismiques, etc.).

La certification HQE intègre le besoin de flexibilité et n’impose pas de solution spécifique. Elle s’adapte au bâtiment, à l’usage qui en est fait et aux circonstances.

Le schéma international d’évaluation des performances environnementales des bâtiments comprend :

  • Des exigences génériques établies à la lumière des normes internationales et des meilleures pratiques ;
  • Des niveaux de performance locaux démontrés, si nécessaire, par le demandeur de certification par le biais du processus de « reconnaissance d’équivalence ». Ce système permet d’adapter localement tout ou partie des exigences de certification tout en respectant les spécificités locales.

Transparence

La performance d’un projet est vérifiée par des audits « full third-party » menés par un auditeur indépendant.

L’auditeur reste neutre et objectif et ne peut en aucun cas conseiller ou former le demandeur de certification.

Cette transparence totale garantit l’indépendance et l’impartialité du demandeur.

Ce niveau de supervision est aujourd’hui reconnu comme le plus élevé au monde, selon les classements ISO.

L’audit du projet a lieu en présence des parties prenantes du projet et se déroule généralement sur site. L’auditeur vérifie :

  • La conformité aux exigences du système de certification et les preuves de la réalisation des objectifs de performance environnementale par le maître d’ouvrage ;
  • le respect des exigences en matière de gestion de projet.

Cette démarche comporte une dimension interpersonnelle et pédagogique : elle permet à chacun des acteurs du projet de participer activement au processus de certification et de fédérer l’ensemble des acteurs autour du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.