La Maternité chez un couple de femmes avec la méthode ROPA

En Espagne, un couple de femmes mariées peut bénéficier de la PMA. Une clinique espagnole propose un service permettant aux deux femmes de participer à la maternité: le processus ROPA.

Qu’est-ce que la méthode ROPA ?

Vous vous demandez ce qu’est la méthode ROPA ? ROPA signifie “Réception d’Ovules de la PArtenaire”. Il s’agit d’un traitement médical qui permet de récupérer les ovules d’une des femmes du couple. Une FIV avec le sperme d’un donneur anonyme permettra ensuite d’obtenir des embryons. Ces derniers seront enfin transférés dans l’utérus de la deuxième femme du couple, qui portera le bébé pendant la grossesse.

Le déroulement de la procédure ROPA

Pour les deux femmes du couple, la procédure démarre par un rendez-vous avec un médecin qui va expliquer tout le processus ROPA et prescrire des examens médicaux qui peuvent être nécessaires dans certains cas. Ce premier rendez-vous peut avoir lieu à la clinique ou bien par visioconférence pour les personnes qui vivent loin de la clinique.

Processus pour la donneuse d’ovules

Le médecin prescrit généralement à la donneuse d’ovules plusieurs examens visant à déterminer le bon fonctionnement des ovaires: une analyse hormonale, une échographie des ovaires et une mammographie.

Ensuite, un deuxième rendez-vous est fixé durant lequel le médecin présentera les résultats d’examens ainsi qu’un rapport avec les détails du traitement. Ce rapport sera signé par les différentes parties et le traitement pourra commencer.

Ce traitement commence par une stimulation ovarienne qui dure 15 jours. Pendant ces deux semaines, des hormones sont administrées quotidiennement dans le but de stimuler ses ovaires.

Ensuite, une autre hormone est injectée pour déclencher l’ovulation : c’est la décharge ovulatoire.

C’est alors le moment de prélever les ovules. Cette ponction ovarienne est réalisée sous sédation. Elle utilise une aiguille connectée à un échographe pour aspirer les ovules du liquide folliculaire. Cette étape dure environ 20 minutes.

Processus pour la receveuse d’embryons

Le médecin prescrit à la receveuse d’embryons des examens qui permettent de vérifier l’état de son utérus et de sa santé en général. Il prescrit notamment: une analyse hormonale, une étude des maladies infectieuses, une échographie de l’utérus, une prise de sang et une mammographie.

Comme pour la donneuse, un rendez-vous est fixé pour présenter le résultat des examens et signer le consentement de début de traitement.

Le traitement démarre par une phase de préparation de l’endomètre. Durant une quinzaine de jours,  des oestrogènes sont administrés quotidiennement sous formes de patches ou bien de pilules à avaler. Le médecin effectuera une échographie pour suivre l’évolution de l’endomètre.

Il est alors temps de procéder à la FIV avec le sperme du donneur. Il faut savoir que la loi espagnole n’autorise que les dons de sperme anonymes et confidentiels. Il n’est donc pas possible de connaître le donneur. Cette fécondation in-vitro est réalisée le jour de la récupération des ovules.

Ensuite, pendant cinq jours, les embryons sont cultivés et leur développement évalué quotidiennement afin d’identifier ceux qui ont bien été fécondés et qui ont le plus de probabilités de s’implanter.

Enfin,  les embryons sont transférés à la receveuse. Elle devra alors faire un test de grossesse pour vérifier si un embryon a réussi à s’implanter. Si c’est bien le cas, 14 jours plus tard, une échographie est réalisée. C’est le début de la grossesse.

Devenir mamans

Si vous êtes un couple de femmes et que vous rêvez de devenir mamans, Fertty International vous aide à réaliser votre rêve grâce à la méthode ROPA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.