Quels sont les enjeux de l’usine du futur ?

Pour faire face à la concurrence et pour répondre efficacement aux besoins de chacun, l’usine de demain se doit d’être entièrement numérique et robotisée. Le recours aux logiciels et aux robots permet de libérer du temps aux ressources humaines qui pourront se concentrer sur des tâches qui requièrent leur capacité d’analyse. L’homme tient toujours une place essentielle dans l’usine de demain puisqu’il doit assurer le bon fonctionnement des machines, gérer la production, mettre en place les logiciels performants, gérer les données relatives aux clients.

L’industrie 4.0 : une réalité incontournable

Dans un monde qui change, les industriels doivent s’adapter en permanence, d’où la nécessite d’une industrialisation 4.0. L’ usine du futur doit répondre aux demandes et optimiser la production, tout en minimisant ses coûts. Avec l’intégration du numérique et de la robotique, les usines de demain peuvent être plus performantes puisqu’elles ont la possibilité de dématérialiser leurs activités et d’automatiser les tâches répétitives et peu complexes. L’usine du futur répond ainsi aux besoins de performance, de réactivité et sa productivité est nettement en hausse.

En adoptant une stratégie M2M, l’entreprise gagne en productivité et en performance. La communication est plus fluide, les données transmises de machine à machine sans problèmes de compatibilité, son organisation en est améliorée et elle peut s’adapter avec souplesse aux demandes d’un marché en constante évolution. Le 4.0 est la réponse de l’industrie actuelle pour s’adapter au marché, à l’environnement, aux réglementations et aux normes en vigueur dans un secteur où l’homme tient toujours un rôle primordial.

 

Des technologies de pointe pour une usine connectée

L’usine de demain se doit d’être smart et nécessite l’installation de technologies innovantes, qui facilitent le suivi ainsi que le pilotage des tâches fondamentales. Le choix des logiciels est donc essentiel, toutefois, la mise en place de ces outils requiert du temps et des investissements. Il est recommandé de choisir un logiciel adapté à l’activité plutôt qu’une solution standardisée. Vous trouverez notamment des logiciels qui cumulent les fonctions de Conception Assistée par ordinateur (CAO), de Fabrication Assistée par ordinateur (FAO) et d’Enterprise Resource Planning (ERP) : les CFAO.

L’industrie 4.0 a recours à des technologies de pointe comme le Big Data, le Cloud Computing, la simulation informatique et surtout la cybersécurité. En effet, l’intégrité des données qui transitent sur les systèmes de l’entreprise doit être protégée, contre la malveillance ainsi que l’espionnage industriel. Il s’agit notamment des coordonnées des clients, des instructions pour piloter les machines, etc.

La pérennité de l’usine du futur pourrait se jouer sur les technologies qui emploient la réalité augmentée, pour faciliter les tâches de l’opérateur. Ce dernier pourrait ainsi utiliser des lunettes numériques pour optimiser la maintenance des machines par exemple.

Les avantages d’une usine 4.0

  • L’usine de demain se veut plus flexible, pour mieux répondre aux demandes des clients et des marchés
  • Le recours au numérique facilite la traçabilité des opérations réalisées, il est donc plus facile de remédier aux éventuels dysfonctionnements
  • Les machines sont pilotées à distance, elles sont plus réactives et nettement plus productives
  • La productivité est optimale puisque les robots maintiennent toujours la même cadence
  • Les coûts de production sont réduits
  • Les opérateurs peuvent se concentrer sur des tâches qui requièrent leurs talents d’analyse ou de suivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.