Les destructeurs de document : un indispensable pour la protection de vos informations

Le vol d’identité et les espionnages économiques sont devenus monnaies courantes de nos jours. Les entreprises et les individus multiplient leurs efforts pour échapper à ce mal. S’impose alors le recours aux destructeurs de document au niveau de la société et également à la maison. Découvrez avec nous tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’outil.

L’importance de protéger au mieux vos données personnelles

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille disposent et impriment au quotidien des milliers de documents concernant leurs clients, leurs activités et leurs personnelles. Des données sensibles ne cessent alors de circuler au sein de l’organisation. Elles contiennent des informations qui, laissées aux mains de personnes malintentionnées, peuvent générer des conséquences graves et même des préjudices pour votre activité et pour vous en tant que personne.

Les individus malveillants sont capables d’usurper votre identité rien qu’avec les informations suivantes : votre nom, votre date et votre localité de naissance. À cet effet, vous ne devez jamais laisser n’importe où des documents qui contiennent ces renseignements. Il vaut mieux les détruire de suite. Voilà pourquoi, il est recommandé d’adopter un destructeur de document personnel.

Agir en entreprise

Les sociétés recourent à des systèmes de sécurités pointus et sophistiqués pour se préserver des vols. Aujourd’hui, chaque agence dispose d’un destructeur de document pour éviter de jeter à la poubelle les paperasses confidentielles.

Après archivage, chaque direction prend soin de détruire les papiers, les brouillons, les notes internes et les sorties d’imprimante portant sur les activités du jour. Rapport, contrats, CV, tableaux de bord, courriers, plans, tous passent à la machine.

La loi autour du destructeur de document

L’utilisation de ce type d’appareil est régie sous des lois et des normes strictes. Découvrez avec nous quelles sont ces prescriptions :

Le Code pénal : Article 226 – 22

Dans ce registre, il est dit que tout individu utilisant les informations à caractères personnels d’une autre personne sans son consentement et dont la divulgation pourrait porter atteints à l’attention de l’intéressé est passible d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

La Protection du Potentiel Scientifique et Technique de la Nation ou la PPSTN

Pour agir face aux menaces de la circulation intensive des informations sur internet, le danger de la mondialisation et la prédominance de la concurrence active entre les entreprises a été instauré le décret n° 2011-1425 du 2 novembre 2011 en raccord avec l’article 413-7 du Code pénal. Cette rubrique s’adresse particulièrement aux entreprises et aux diverses autres entités d’administration. Elle se focalise sur les efforts à entreprendre pour renforcer la protection du patrimoine scientifique et technique de la nation.

Le décret impose la préservation des lieux ainsi que les informations manipulées sur place. À cet effet, le déchiquetage devient un élément vital qui assure la protection des données sensibles. Vous trouverez auprès de cette loi la définition de la taille de coupe appropriée à chaque document. L’opération propose de réduire à moins de 0,8 mm de large et à 13 mm de long chaque document pour le rendre inaccessible. À cet égard, il devient important d’utiliser le bon appareil pour aboutir à ce résultat final.

Comment choisir le bon destructeur de document ?

De la nature du document à déchiqueter dépend le type d’appareil à adopter. Ainsi, avant de faire votre acquisition, prenez soin de vérifier les critères suivants. Les caractéristiques d’un bon outil dépendent de plusieurs paramètres, notamment leur marque de fabrication et leurs capacités à mettre en lambeau. Pour comparer les meilleurs modèles actuels de destructeurs de documents, rendez-vous sur destructeurdedocuments.net.

La performance de l’engin

Dans cette optique, vos intérêts se portent sur la capacité de l’appareil. Effectivement, vous choisissez la machine qui correspond le plus à vos attentes et à vos besoins d’utilisation. Pour un usage à domicile, un accessoire de moyenne portée, apte à traiter une quantité moyenne de documents devrait vous convenir. Parce que vous ne broyez que quelques bouts de papier ponctuellement, vous ne manifestez pas la nécessité de recourir à un appareil industriel.

Au contraire, si le destructeur de document est dédié à une entreprise, à une industrie, vous devez baser votre recherche sur la quantité de paperasse prise en charge par la machine au quotidien. Il importe également de se focaliser sur le type de matériaux à détruire. Ces derniers varient suivant leurs épaisseurs et leurs catégories : du papier glacé, des cartes de crédit, des enveloppes rembourrées… Dans le même axe, vous vous renseignez également sur la nécessité de refroidir la machine et sur quelle fréquence opérer.

La nature des coupes

La loi est stricte là-dessus. Voilà pourquoi, les fabricants se rivalisent d’idées et mettent à la disposition de tous des accessoires aptes à fournir différents types de coupe à des tailles minimes.

La coupe droite

Celle-ci découpe en des milliers de bandelettes chaque page. Cette possibilité offre un degré de sécurité moins élevé que ces paires. Un voleur acharné et inopiné parviendra à rassembler les lamelles. Toutefois, cet appareil est apprécié pour sa rapidité à détruire une grande pile de papier.

La coupe micro et super micro

Ces déclinaisons s’adressent aux administrations gouvernementales ou à certains services de l’entreprise qui doivent déchiqueter aux mieux que possible leurs documents secrets. Ces machines réduisent alors en de minuscules confettis tous types de documents. Le souci lors de son emploi vient de sa lenteur.

La coupe croisée

Cette alternative se présente comme un compromis entre les deux modèles précédents. Elle prône la sécurité de vos données et une productivité efficiente.

Comment entretenir votre destructeur de document ?

Une fois acquis, l’appareil a besoin d’un coup de pompe de temps à autre. Pour cela, nous vous conseillons d’huiler fréquemment votre déchiqueteuse pour préserver le plus longtemps son efficacité.

Il vous suffit de verser l’huile sur la largeur d’une feuille. Détruisez ce papier huilé en le passant dans la déchiqueteuse. Quand celui-ci est broyé, mettez votre machine en marche arrière pour quelques secondes. Ainsi faite, vous remarquerez la différence. Cette technique permet d’introduire un peu d’huile dans le mécanisme de bloc de coupe pour favoriser son fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.